Contemplez l’Esprit: Chant de l’Esprit de maitre Hanshan

C’est avec plaisir que la Dharma Winds Zen Sangha/Ordre Zen de HsuYun (DWZS/OZHY) partage son humble traduction, à notre connaissance inédite en français, de ce Chant de l’Esprit du Très Vénérable Maître Hanshan Deqing (l’un des grands Lion-Éléphant du XVIIème siècle), spécialement honoré par notre lignée et grand exemple de vie de maître HsuYun.

IMG_20160607_222329.JPG

 

Contemplez l’Esprit:

Chant de l’Esprit de maitre Hanshan

 

Voyez que ce corps n’est pas vous,

Mais une image dans le miroir (de la conscience),

Tel le reflet de la lune dans l’eau.

 

Voyez ce qu’est votre Esprit,

Il n’est ni les pensées, ni les sentiments (qui surgissent),

Mais seulement le brillant espace de connaissance qui les contient.

 

Lorsqu’aucune pensée ne nait,

Votre Esprit est ouvert, serein et lumineux;

Il est complet, comme un grand espace accueillant (toute chose),

Et contenant toutes les qualités du Merveilleux.

 

Votre esprit ne vient, ni ne part.

Il n’a pas de forme ou d’aspect particulier;

Mais une quantité de qualités (et de moyens habiles)

Surgissent de l’Esprit Un.

 

Indépendant de l’existence matérielle,

Qui est toujours un voile obscurcissant;

Ne vous attachez pas aux pensées erronées,

Elles ne mènent qu’à l’Illusion.

 

Contemplez attentivevement l’Esprit,

Il est une vacuite connaissante, depourvu de tout objet;

Lorsque les émotions surgissent soudainement,

La vision s’obscurcit et l’on tombe dans la confusion.

 

En ces moments, immédiatement, soyez attentifs à l’Esprit,

Et rassemblez toutes vos forces pour faire briller sa lumière (sur cette confusion);

Les nuages se disperseront,

Et la Lumière du soleil de la conscience brillera.

 

Lorsque rien ne naît dans l’esprit,

Aucune caractéristique ne se manifeste;

Ainsi, la Réalité Originelle,

De toutes caractéristiques est dépourvue.

 

Si vous pouvez voir une pensée lorsqu’elle naît,

Cette attention la dissoudra de suite;

Quelque soit l’état mental qui naît, balayez le,

Soyez présent et conscient, et vous serez libre.

 

Bon ou mauvais, interne ou externe,

Se transforment lorsque l’on se tourne vers le Coeur/Esprit;

Le sacré et le profane viennent a l’existence,

Par le biais du mental.

 

Utilisez un mantra et investiguez l’Esprit,

Sont des moyens habiles pour polir le miroir;

Mais lorsque les poussières sont nettoyées,

Ils doivent être écartés.

 

Tous les pouvoirs spirituels,

Sont déjà complets en votre Esprit;

La Terre Pure et tous les Cieux,

Peuvent être parcourus librement.

 

Il n’est pas besoin de rechercher la vérité,

L’Esprit est originellement Bouddha;

Le familier devient étrange,

Et l’étrange devient familier.

 

Jour et nuit, tout est complet et merveilleux,

Gardez donc foi/confiance en tout lieux;

Tels sont mes recommandations,

Sur l’Essence de l’Esprit.

Traduction de YaoXin sur base de la version interne de l’ordre ainsi que sur les versions de maître Sheng Yen et maître Hakuun Roshi. 

 

 

Publicités